robe d'avocat

robe d’avocat

Le petit atelier, artère parisienne assez austère, n’incite guère à la fièvre du shopping. Nous sommes au 40 rue de Charenton. C’est pourtant là, dans une boutique discrète, que se pressent, venus de partout, certains chercheurs d’élégance.

Nous faisons le bonheur vestimentaire des avocats, magistrats et des juges. On ne parle pas ici de costumes de ville mais bien de robe d’audience. Peu d’élus porteront la robe d’audience car elle est réservée aux magistrats de la plus haute juridiction française.

Son prix n’est pas en cause.

La tenue des avocats est toujours noire mais n’en possède pas moins ses déclinaisons. Un simple morceau de tissu fera du plaideur un provincial ou un Parisien. Il s’agit de l’épitoge, ce large ruban que les maîtres du barreau portent sur l’épaule gauche par-dessus la toge.
À Paris, l’épitoge est faite du même tissu noir que la robe, excepté aux assises, où elle doit être bordée. En revanche, dans tous les autres tribunaux de France, l’épitoge des avocats doit être herminée.

robe d'avocat
robe d’avocat

Nous nous enorgueillissons de ne travailler que sur mesure et de ne faire appel qu’aux meilleurs artisans pour les soieries. Un ténor du barreau paiera ici sa robe pour une laine doublée, pour le cachemire doublé soie. Il y a les coquets, ceux qui, s’ils en ont les moyens, sont prêts à investir dans un vêtement élégant.

D’ailleurs, nombre d’avocats ne possèdent pas leur propre robe. Ils se la font prêter par un collègue, ou en empruntent au vestiaire du Palais de justice. Nous avons des clients qui achètent leur première robe à plus de 40 ans, quand ils ont en assez des emprunts.

Pour les conquérir plus tôt, nous proposons une réduction aux jeunes avocats l’année de leur prestation de serment. Le choix de la première robe est un moment important pour ces jeunes diplômés.

C’est aussi l’occasion pour eux de se voir pour la première fois en noir. Certaines personnes se transfigurent lorsqu’elles s’observent dans le miroir. On le voit dans leurs yeux. Elles s’étonnent elles-mêmes de leur prestance, car la robe d’avocat a la faculté de gommer les défauts physiques.

Quand vous mettez cette robe, vous bénéficierez au même moment de l’immunité judiciaire. Elle vous protège, vous rend libre dans la mesure où votre liberté de parole n’est pas mise en cause. Revêtir la robe est un rituel important car vous endossez la fonction en même temps que l’habit. La robe a aussi une fonction plus pragmatique : elle évite à ceux qui écoutent d’être distraits par l’apparence.

robe d'avocat
robe d’avocat

Les différentes professions judiciaires n’ont cependant pas le même rapport avec leur robe. Pour les avocats, il s’agit d’une seconde peau. Pour les magistrats, c’est plus un uniforme.

La robe d’avocat est un signe d’autorité. Cela apporte plus de solennité au rituel judiciaire. Et ce rituel permet davantage de canaliser les émotions.

Il n’est d’ailleurs pas anodin que le summum de la ritualisation judiciaire se déroule aux assises. Là, les magistrats sont vêtus comme lors des audiences solennelles. Chez nous vous serez satisfaire à la perfection.